Accueil > Culture professionnelle > Facebook, Internet et les profs docs

Facebook, Internet et les profs docs

mardi 22 avril 2014, par Frédérique Yvetot.

Objectifs du stage  :

Que faut-il aborder avec les élèves ? Sous quelles formes ? Comment exploiter pédagogiquement ces nouvelles possibilités ?

Contenu du stage  :

Une journée en groupe pour découvrir les possibilités et spécificités des outils. Réfléchir aux compétences particulières à travailler et les scénarios pédagogiques pour améliorer les pratiques des élèves.

1 - LES MEDIAS SOCIAUX ET LEURS SPECIFICITES

a/ Caractéristiques :

  • Compte et profil utilisateur
  • Moyen de recherche parmi les utilisateurs
  • Moyen de mise en communication et de contact entre utilisateurs
  • Moyen de partage et de diffusion des données
  • Moyen de structuration identitaire
  • Outil d’apprentissage collaboratif Typologie des réseaux sociaux par Chistophe Dubois et Catherine Chatet (2011) sur Savoirs CDI

Permet de :

  • publier du contenu,
  • interagir, dialoguer avec d’autres utilisateurs (messagerie interne, commentaire, « like »...)
  • contribuer à des projets participatifs (groupe pour échanger autour d’un sujet commun, page fédératrice autour d’un projet, veille collaborative...)
  • agréger une information pour la restituer ensuite.

b/ Typologie

Panorama des médias sociaux en 2013 de Fred Cavazza

c/ Présentation des outils

Facebook  : J’aime les stages du PAF

Twitter : Je suis en stage #PAF

LinkedIn : Je suis formatrice (débutante) au PAF

Foursquare : Je suis en stage ici !

Quora : Qu’est-ce qu’un stage PAF ?

Youtube : Le stagiaire au fond de la salle faisant le guignol pendant le stage

Instagram : Voici la photo de la machine à café  !

Pinterest : Tous les schémas de la formation sont réunis là !

Blog : J’ai écrit un article sur la formation

Outils de réseautage

Possibilités de Facebook

  • Se créer un réseau d’amis,
  • « Poster » (publier) du contenu pour le partager (texte, vidéo, photos, liens vers des pages web…),
  • Gérer une « page »
  • Parler en messagerie instantanée, pour « tchater » en direct,
  • Envoyer des message privés,
  • S’amuser avec des jeux et jouer en réseau avec ses amis
  • Rejoindre des groupes ou aimer des pages (donc recevoir les actualités)

Possibilités de Twitter

  • communiquer et échanger : comme en messagerie instantanée ou par message privé
  • messages courts de 140 caractères
  • « Poster » (publier) du contenu pour le partager (texte, vidéo, photos, liens vers des pages web…),
  • se créer un réseau d’abonnés avec plus ou moins d’interaction avec eux
  • créer des listes (thématiques)

Possibilités de Babelio

  • collectionner les livres (recherche par titre, auteur ou ISBN)
  • proposition d’informations ciblées en fonction des goûts.
  • nuage de mots-clés pour naviguer de thème en thème.
  • Recommandations dirigeant vers d’autres œuvres du même auteur ou dans la même veine, vers des quiz, des citations et des vidéos.
  • Sélection de liens de sites partenaires (critiques littéraires professionnelles, podcasts d’émissions littéraires, archives...)
  • extraits des nouveautés livres et bandes dessinées (prévisualisation, « premiers chapitres »

Outils de partage

Service en ligne où les internautes peuvent publier des photos, vidéos, liens… Chaque élément publié est rattaché à un membre et peut être commenté et noté. Il est aussi possible de créer des chaines (Youtube) ou des groupes

Agrégateurs de flux rss

Service en ligne permettant de

  • regrouper l’ensemble des publications d’’utilisateurs (médias sociaux , RSS, photos, vidéos, liens, email…). Les utilisateurs peuvent s’abonner aux flux des autres membres. Exemples : FriendFeed
  • d’être informé des mises à jour des sites et blogs que l’on veut (par le biais de flux rss) (Feedly, The old reader, Netvibes)

Outil de marques pages (favoris)

permet de stocker, d’organiser, d’identifier ses favoris Internet et de les mutualiser (si on a envie) voire même de les gérer collectivement (Diigo, Delicious, Pearltrees...).

Outil de curation

permet de collecter, organiser et partager différents liens (RebelMouse, Scoop.it, TadaWeb, Nextly, Paper.li). Tous les liens peuvent être rassemblés en une seule page.

Il existe deux sortes d’outil de curation :

  • les outils automatisés s’utilisent via des comptes Facebook ou Twitter. Ces outils publient les liens les plus fréquents de vos comptes. (Paper.li, Tweetedtimes...)
  • Les outils manuels sont des sortes de marques pages sociaux où il est possible de partager et organiser les liens. (Scoop.it ou Pearltrees par exemple)

Outil de partage de photos (Tumblr, Instagram, Pinterest),

Pinterest est un outil en ligne qui permet d’épingler des images issues du Web ou d’un ordinateur. Ces images, si on veut, peuvent être accompagnées de commentaires. Toutes les images sont rassemblées sur une page, un peu comme un tableau en liège sur lequel on épinglerait toutes nos photos favorites. Comme tout média social, on peut s’abonner aux tableaux d’autres internautes, leurs images apparaîtront sur notre espace. Pour l’histoire des arts, par exemple, on pourrait imaginer de faire un tableau comportant l’ensemble des œuvres pour les 3es.

Outils de publication

Blog

Outil de publication simplifié où les articles sont affichés par ordre chronologique et triés dans des catégories (possibilité de commenter les articles)

L’académie de Caen donne la possibilité d’ouvrir un blog pédagogique Dotclear hébergé/maintenu par l’académie

Wiki

Base de connaissance en ligne où les internautes rédigent et corrigent eux-mêmes le contenu.

2- PROFESSEUR : UTILISATION DES MEDIAS SOCIAUX EN CLASSE

Medias sociaux : Plus-Values multiples

  • Éducation numérique
  • Implication de l’élève
  • Valorisation de la production de l’élève
  • Mise en situation de communication
  • Ouverture de la classe
  • Mutualisation / collaboration / interaction élèves, enseignants et extérieur

Utilisation raisonnée des réseaux sociaux

Compétences développées

  • connaître les dangers mais aussi les bienfaits de ces espaces publics numériques (sphère publique, sphère privée, cyberharcelèment, usurpation d’identité, etc... mais aussi interaction, partage, échange, découverte, etc...)
  • connaître ses droits et ses devoirs (pas de propos raciste, antisémites, homophobes, pas de propos diffamant, pas de propos injurieux, …)
  • connaître les contraintes juridiques liées à la publication de contenu (droit de la propriété intellectuelle, droit de l’image).
  • Prendre conscience des traces laissées sur Internet
  • savoir protéger son intimité (sphère privée/sphère publique, éviter d’exposer sa vie privée, photos, gestion des paramètres de confidentialité...)
  • savoir protéger son identité numérique (ou tout du moins donner une image positive de soi ?)

a/ Une première approche de l’identité numérique en collège

Travail de Mathilde Bernos, enseignante-documentaliste en collège (Académie de Nice). Accessible en ligne sur Le Bateau Livre.

Rappel : l’identité numérique est l’ensemble des traces qu’une personne laisse sur Internet.« L’identité numérique d’un individu est composée de données formelles (coordonnées, certificats…) et informelles (commentaires, notes, billets, photos…). » Frédéric Cavazza

- Traces volontaires (identité, mail, publications, publications, avis sur des produits...)

- Traces involontaires laissées par d’autres personnes

- Traces dues à mes activités de navigation (CF Lightbeam)

Cf : Cartographie de l’identité numérique de Fred Cavazza

Objectifs

→ Connaître les éléments de son identité

→ Prendre conscience des traces laissées sur Internet

Contenu

→ Relever la diversité de ses activités sur Internet (échanger, communiquer, publier... mail, tchat, rs, blog...)

→ Définir son identité réelle à travers ce qu’on montre

→ Définir son identité numérique

→ Droits et devoirs de la vie numérique

b/ La page Facebook de l’atelier ICN

Frédérique Yvetot, prof doc en collège. Des élèves de 5es, volontaires, participent à un atelier Informatique et Culture Numérique. L’un des modules de cet atelier porte sur l’éducation à un Internet responsable (identité numérique, réseaux sociaux, ...)

Objectifs

→ S’informer sur les droits et les devoirs sur Internet

→ S’informer sur les manières de protéger son identité

→ Communiquer ses connaissances via une publication écrite

Contenu

→ Lire, comprendre et commenter des ressources sur le sujet

→ Rédaction d’un charte de « bonne conduite » sur Internet

→ Alimentation d’une page FaceBook par des élèves de l’atelier

Publication numérique

S’informer, écrire et publier sur différents outils possible : Facebook, Blog...

>

Compétences développées

  • échanger en situation de communication réelle
  • s’exprimer à l’écrit avec un vocabulaire approprié (prise en compte de l’autre)
  • s’exprimer à l’écrit en respectant les règles du français (grammaire, orthographe, conjugaison)
  • rendre compte, relater des faits, décrire, expliquer
  • savoir exprimer ses idées, ses goûts, ses opinions....
  • ouverture sur l’autre

a/ DefiBabelio – Promotion lecture

Défi lecture portant sur plus de 30 titres et réunissant une quinzaine de classes. Parmi une longue liste de titres, les élèves choisissent leur lecture, lisent et postent une critique sur Babelio.

Objectifs

→ Construction d’une bibliothèque virtuelle de la classe

→ Rédaction de critiques littéraires.

→ Interaction/échange entre les élèves par les commentaires

Déroulement

→ Plus de 30 titres

→ Une quinzaine de classes

→ Lecture

→ Rédaction de critiques ensuite postées sur Babelio

b/ Participer à des concours

Le concours de twittérature : réaliser un travail littéraire sous forme d’un tweet de 140 caractères

Le concours de Twit’Haïku : création de poésie numérique publiée sur Twitter

c/ Les faux profils Facebook

Deux types d’approche :

→ création d’un faux profil par les élèves : Marie-Antoinette sur Facebook

→ utilisation d’un faux profil dans le cadre d’une recherche d’informations : partenariat enseignante d’histoire géographie et professeure documentaliste sur la réalisation (en 3e) du carnet intime de Louis Castel (soldat fictif de la 2e GM créé par le Mémorial de Caen) : Louis Castel sur Facebook (existe aussi sur sur Twitter). Prélever des information sur la vie à la guerre (entraînement, front mais aussi vie personnelle)

Léon Vivien un poilu qui a raconté sa vie avant la guerre et à la guerre, sur Facebook.

Communication - Interaction

Compétences développées

  • échanger en situation de communication réelle avec d’autres
  • s’exprimer à l’écrit avec un vocabulaire approprié (prise en compte de l’autre)
  • s’exprimer à l’écrit en respectant les règles du français (grammaire, orthographe, conjugaison)
  • rendre compte, relater des faits, décrire, expliquer
  • savoir exprimer ses idées, ses goûts, ses opinions....
  • ouverture sur l’autre
  • réactivité, pertinence des messages...
  • ...

a/ ChaussUlis : twitter comme outil d’échange (tchat)

Projet mené par Catherine Repérant et F. Yvetot depuis mars 2013 avec les classes Ulis de deux établissements

Objectifs

→ Expression écrite, conjugaison, grammaire, orthographe (Taille des messages : un avantage pour des élèves peu habitués à écrire)

→ Exercice de la lecture

→ Prise en compte des interlocuteurs

→ Soucis de la pertinence des messages

→ Sensibilisation à l’usage d’Internet et des réseaux sociaux

Déroulement

→ Une fois par semaine pendant une heure

→ Échange entre les élèves des deux collèges (tchat)

→ Activités annexes (rencontre, concours...)

b/ Lycéens médiateurs des sciences

Projet mené par Martine Pochat (professeur documentaliste) et François Marvin (professeur de sciences physique) lycée Dumont D’Urville de Caen dans le cadre des Rencontres lycéennes ’Grand témoin’

Objectifs

→ rendre compte d’un événement en temps réel (cf #jadocpe)

→ favoriser la participation des absents à l’événement et leur interaction avec les intervenants

Déroulement

→ Initiation des élèves à l’outil Twitter

→ Initiation à la démarche webjournalistique (livetweet)

→ Livetweet animé par des lycéens lors d’une conférence du physicien Julien Bobroff

c/ Les tweetClasses

Répertoire des twittclasses francophones

http://www.twittclasses.fr/

Exemple : Licorne Cassin : une classe de 3e qui échange autour des livres d’un prix littéraire

Veille : structuration et organisation de contenus

La veille est un processus de surveillance des infos (définition des thèmes de la veille / sélection des sources / collecte et sélection d’informations, analyse et organisation, communication)

Construction de sens :. Les élèves construisant leur propre environnement de veille et de curation

- s’abonner à des flux (TheOldReader, Netvibes, Feedly...),

- gérer des favoris en ligne (Diigo, Delicious...),

- diffuser sa veille (scoop.it, Nextly...)

Compétences développées

  • Suivre l’actualité d’un sujet (SVT / HDA / Orientation...)
  • Rechercher et sélectionner des sources d’information pertinentes
  • Rechercher de l’information
  • Évaluer, valider l’information
  • Se repérer, trier, hiérarchiser des informations
  • Choisir des mots clés (tag)
  • Editer et partager des contenus sur un sujet donné

a/ Réaliser une veille informationnelle en orientation

Travail de Sophie Bocquet, professeure documentaliste en collège (académie de Rouen). Accessible en ligne sur le site académique des professeurs documentaliste de Rouen (nove 2011)

Objectifs

→ Découvrir la notion de veille

→ Rechercher des sites pertinents

→ S’abonner à des flux RSS via un navigateur web

Déroulement

→ Rechercher des sites

→ S’abonner aux flux

→ Consulter régulièrement ses flux

b/ Portail culturel au collège

Atelier (5es) mené par Marion Carbillet, professeur documentaliste en collège (académie de Toulouse) accessible sur le blog Mes Docs de Doc

Cadre : atelier / 5e volontaires

Outils : Diigo / Scoop.it

Objectifs

→ Partir des goûts des élèves et les ouvrir à de nouvelles ressources

→ Partir des pratiques des élèves et les amener à prendre conscience de leurs écosystèmes informationnels

→ Eduquer au choix et à la critique

Déroulement

→ Recherche d’infos sur Internet / identification / validation

→ expression écrite (résumé et commentaire sur les ressources dans Diigo)

→ mise en valeur des ressources

→ diffusion des infos (Scoop.it)

Liens :

Exemple de Portail culturel via Scoop.it

Collège Jean Monnet (Castres)

Collège Jean Jaures (Castres)

Nombreuses autres expériences pédagogiques

  • utilisant les médias sociaux ou non (support)
  • portant sur les médias sociaux ou non (objet)

Pensez à consulter les Edu’basedocumentation !

Exemples  :

Orientation : Construire son projet d’orientation avec les réseaux sociaux

Communication : Des collégiens voyageurs... et microblogueurs en temps réel

Publication : Autobiographie : blogs et réseaux sociaux

Veille : Aider l’élève à mettre en oeuvre sa veille en LP

Droits et devoirs : Suis-je libre de tout montrer et de tout dire sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux : droits et devoirs

Traces/identité numériques : La traçabilité sur Internet

Protection de la vie privée : Protéger ses informations personnelles sur Facebook

3- DOCUMENTALISTE : POUR UNE MEILLEUR GESTION DU CDI ET DE SON FONDS ET POUR UNE MEILLEURE COMMUNICATION

Les médias sociaux permettent au professeur documentaliste de :

  • D’ouvrir la classe / le CDI sur l’extérieur
  • De rester en contact en contact avec ses élèves
  • D’informer : tenir les élèves informés des activités de la classe / proposer aux élèves des ressources supplémentaires relatives aux cours ou à l’actualité de la classe.
  • De s’informer à travers la veille informationnelle

a/ Veille

  • collecte et sélection d’information : flux rss, marque page social, outils de curation, RS
  • analyse et organisation / conservation : marque page social, outils de curation, RS
  • communication : blog, marque page social, outils de curation, RS

Exemple :

Créer des scoop.it thématiques pour mettre à disposition des ressources en ligne aux élèves.

Travail autour d’Internet responsable : un scoop.it « Serious game » (énormément visité aux heures méridiennes)

Travail de prise d’informations en 6e : pré-selection de sites (gain de temps)

Lien :

Le cycle de veille et la construction de son propre écosystème de veille (à destination des enseignants). Schéma heuristique d’Anne Delannoy

b/ Communication du CDI

Par exemple : Facebook, outil de communication en direction des personnels, élèves, parents... (pages d’établissement, de CDI ou de groupe classe....)

Sur Faceook :

Le lycée Jules Fil de Carcassonne

Le CDI du lycée Jules Fil de Carcassonne

Le CDI du collège Henri Wallon de la Seyne sur Mer

Remarque : Administrer une page Facebook d’une classe, d’un groupe

Avantages :

L’administrateur peut publier des liens, des images ou des vidéos.

L’administrateur décide si les fans peuvent y partager du contenu (contrôle du flux).

L’administrateur n’a pas accès aux profil et publications des fans de la page

c/ Promotion du fonds, incitation à la lecture

Le Pinterest du collège du Tavaro : sélection thématique, sélection par niveau, sélection proposée par les élèves, hit parade des prêts, accès au catalogue e-sidoc...

Le Pinterest du CDI Prévert axé sur les nouveauté magazines et livres, mois après mois.

d/ Expositions virtuelles

Le Pinterest « L’architecture du livre » de Caroline Soubic (Académie de Nice)

Merci à Isabelle et Hélène pour m’avoir confié leurs documents. Ils m’ont grandement aidée à construire ce stage.

Documents joints

  • Diaporama du stage (PDF – 329 ko)

    Définition et typologie des médias sociaux / Les médias sociaux en classe / Les médias sociaux pour le documentaliste et le CDI

  • Sitographie : Ressources supplémentaires (PDF – 39.4 ko)

    Sur les médias sociaux / tutoriels de quelques outils / Veille et médias sociaux / Ressources pour les élèves

Boîte à outils