Accueil > Dans l’académie > Ateliers des BE > Compte-rendu du BEC CAEN NORD

Compte-rendu du BEC CAEN NORD

dimanche 23 février 2014, par Julie Spinneweber.

BASSIN D’ÉDUCATION CAEN NORD
ATELIER DU 21 novembre 2013
LYCEE DUMONT D’URVILLE


ATELIER 1 : BILAN DES DIFFÉRENTES ACTIONS DU BEC OU DE L’ACADÉMIE

Résumé des échanges

Cybercarnets :

Ce concours de lecture a été lancé en 2008 par les documentalistes du BEC Caen Nord. Au début de l’action, il concernait 8 collèges et les productions pouvaient être rendues sous forme de diaporama ou de pages html.

Petit à petit, le nombre de collèges participant s’est réduit et le concours ne concerne plus aujourd’hui que deux collèges.
Nous nous sommes donc interrogés sur les causes de cette désaffection.

Tout le monde en effet s’accorde à dire que l’idée est bonne et que le projet qui repose sur une production numérique est tout à fait dans l’air du temps, pourquoi alors,un à un, les collèges se désengagent-ils ?

Quelques éléments de réponses ont été apportés :

  • problème de calendrier : les résultats sont connus tardivement au mois de juin, Les lauréats eux-mêmes l’apprennent de manière trop confidentiel. L’ensemble des productions n’est généralement pas visionné, faute de temps...
  • L’activité est très chronophage, il est parfois difficile pour les documentalistes de trouver un professeur de français qui accepte de se lancer dans ce projet.
  • Problème de subvention : elles ont été très réduites. L’an dernier, une subvention du conseil général était accordée, cette année, rien.
  • Le visuel et la technique l’emportent trop sur les textes dans les choix du jury. Or tout le monde ne bénéficient pas de l’aide du professeur d’arts plastiques ou du professeur de technologie.
  • L’activité serait plus riche si elle s’accompagnait d’une rencontre avec l’un des auteurs.
Prix MangaCaen :

La séléction est à retravailler et à préparer plus en amont avec le libraire pour éviter les problèmes rencontrés cette année (titre non adapté ou présentant peu d’intérêt).

On pourrait envisager de trouver un intervenant sur l’adolescence au Japon pour que les élèves comprennent mieux certains thèmes abordés dans les mangas.

Page Facebook : trouver un paramétrage pour ne pas recevoir toutes les notifications. On pourrait aussi envisager plutôt qu’une page facebook, la création d’un compte Twitter ou un forum.

Pour le blog collège : faire un copier-coller des articles écrits dans le traitement de texte pour éviter d’inscrire tous les élèves en auteur.

Classe presse :

L’opération fonctionne bien. La question de la durée de l’abonnement à Ouest France est posée : peut être faudrait-il penser à la raccourcir pour que les élèves ne se lassent pas ?

Organisation des deux autres journées :

2e journée : 21 mars.
Thème : les outils de curation (intervenant du CRDP) + ateliers : 1.réflexion sur le concours de revue de presse numérique en lycée ; 2. le prix MangaCaen en collège ; 3. Les cybercarnets : quelle évolution ?

3e journée : 27 mai, lycée Victor Hugo
Thème : Twitter

Intervention de Béatrice Finet, formatrice à l’ESPE :
Mme Finet prépare une thèse sur la Shoah dans la littérature jeunesse (« Les voix à l’oeuvre dans la littérature jeunesse sur la Shoah »).

Articles disponibles sur Strenae, revue de littérature jeunesse de l’AFRELOCE (voir lien au bas de l’article).

Béatrice Finet réalise une enquête sur la place dédiée à la littérature jeunesse sur la Shoah dans les CDI (nombres, d’ouvrages, classement, indexation, mise en valeur...).

 

Voir en ligne : Les voix à l’œuvre dans la narration de la Shoah

Boîte à outils