Accueil > Dans l’académie > Ateliers des BE > BE Pays d’Auge

BE Pays d’Auge

mercredi 2 septembre 2015, par Sandrine Vergès-Comin.

Travail sur le thème des ressources et outils numériques :

*Tour de table des ressources numériques payantes les plus utilisées dans les établissements et les CDI. Le site TV semble être la ressource numérique la plus courante mais utilisée principalement par les enseignants de discipline et sur des crédits distincts de ceux du CDI. Edupresse, Universalis sont peu ou pas utilisées principalement en raison de leur coût. La version junior d’Universalis semble être intéressante et facilement exploitable par les élèves.

*Présentation de différents outils numériques gratuits ou avec versions payantes permettant, soit de faire de la veille d’information en ligne soit de réaliser des productions avec des élèves dans le cadre de projets pédagogiques.

Ont été présentés :

  • Tagmmer (bibliothèque numérique en ligne),
  • Scoop-it « outil de curation »
  • Madmagz, permettant de réaliser des magazines en ligne,
  • Storify, permettant de réaliser des « scénarios » en intégrant des liens web (outil utilisé dans le cadre du concours de revue de presse, notamment),
  • Think link et Images actives, outil permettant de dynamiser l’analyse d’images,
  • Etherpad, outil d’écriture collaboratif (utilisé à Cornu dans le cadre du concours de plaidoiries),
  • Prezi, qui permet de créer des diaporamas avec un visuel plus moderne que libre office,
  • Wix, qui permet de créer un site Web facilement à l’image des blogs wordpress.

Certains outils comme Scoop-it ne semblent pas présenter d’intérêt pédagogique particulier mais peuvent servir de veille d’informations professionnelles tout comme Twitter.

L’un des axes de réflexion a été également la pertinence des abonnements numériques dans les CDI. Un tour de table a permis de constater que la majeure partie voire la totalité des CDI représentés ne possédaient que des abonnements aux versions papiers des journaux et magazines. Dans les lycées, notamment au lycée Maurois de Deauville, il est constaté que les élèves, non seulement ne lisent pas la presse, mais l’utilisent de moins en moins dans le cadre des recherches, notamment en TPE et cela malgré e-sidoc. Le fait de devoir consulter une base de données puis venir chercher le document au CDI lorsqu’ils sont en salle informatique semble une contrainte de plus en plus grande. La facilité semble être d’aller directement sur Google. Ne serait-il pas plus pertinent d’avoir certains abonnements en version numérique afin de faciliter l’accès aux élèves ? La solution idéale serait de pouvoir intégrer les articles numériques directement dans e-sidoc avec un lien cliquable. S’il faut, pour chaque abonnement, taper un identifiant et un mot de passe, la contrainte sera la même.

En collège, il semble que la version numérique de la presse soit beaucoup moins pertinente voire nécessaire.

La dernière partie de cette réflexion sur les ressources et outils numériques a été la réflexion autour de l’utilisation des tablettes et liseuses dans les CDI. Les collègues ayant assisté au stage sur les outils numériques animé par Blandine Bizais ont pu faire un retour sur les conseils et informations donnés.
Aucun des CDI du BE n’est, pour l’instant, équipé de tablettes. Plusieurs établissements en on fait la demande ou sont en cours d’équipement, principalement à la demande des profs d’EPS. L’usage principal semble être la possibilité de se filmer ou de filmer les élèves. Les contraintes matérielles : wifi, recharge, achats des applications ou des e-books ont aussi été évoqués. La nécessité de bien préparer le projet est fondamentale au risque de voir les tablettes inutilisées.
Dans l’immédiat, les documentalistes ont du mal à voir un intérêt pédagogique propre aux tablettes, en dehors de la lecture (presse, romans) sur un support différent ou de l’intérêt d’un support nomade et peu encombrant, permettant de pallier le manque d’ordinateurs dans les CDI.
La différence entre tablettes et liseuses a aussi été évoquée (que choisir ?). Les liseuses sont réservées à la simple lecture mais semblent posséder un meilleur confort de lecture, les tablettes permettent un usage plus large.

Mots-clés

Boîte à outils