Accueil > Dans l’académie > Ateliers des BE > compte rendu Réunion BE Caen Nord

compte rendu Réunion BE Caen Nord

lundi 5 janvier 2015, par Hélène Piret.

21 Novembre 2014
COLLEGE JACQUES MONOD, CAEN

ATELIER 1 : BILAN DES DIFFÉRENTES ACTIONS DU BEC OU DE L’ACADÉMIE

Résumé des échanges

Prix MangaCaen

Prix autour de la lecture de manga en partenariat avec la librairie BD
R’ART et les bibliothèques de Caen et d’Hérouville qui se déroule en 3 phases :

  1. Une sélection de 10 titres par les représentants des comités de lecture des différents établissements participants
  2. La lecture des 10 mangas
  3. Le vote pour les 3 titres préférés

Cette année un concours de critiques est organisé, ces critiques seront publiées par le libraire sur le site « manga sanctuary » (http://www.manga-sanctuary.com/).
Les critiques rédigées par les élèves sont centralisées par Sophie Tanquerel pour les collèges, Irène Boulay pour les lycées puis transmises au libraire de BD R’art qui se charge de la publication. Les élèves pourront proposer leurs critiques jusqu’à 2 à 3 semaines après le vote.

Un concours d’affiches est également lancé ; il aura lieu le jour du vote du prix mangaCaen au mois de février.

Festival livre et musique de Deauville :

Prix des lecteurs qui s’adresse à un public 3e/2nde. Sélection de 4 livres inspirés par la musique.
Partenaire officiel : espace culturel des magasins Leclerc qui offre un lot de livres aux classes participantes.
La journée à Deauville est très agréable : rencontres, intermèdes musicaux…

Projet Brundibar

En partenariat avec le théâtre de Caen et le Mémorial.
La création de Brundibár, « opéra du souvenir pour voix d’enfants », s’inscrit dans le cadre du 70e anniversaire de la libération des camps. Le spectacle est programmé en mai 2015 et, à cette occasion, le théâtre de Caen organise un parcours de sensibilisation destinés aux élèves de CM2, 4e et 3e pour aborder le lien entre l’Art et l’Histoire.

Les classes impliquées visiteront le théâtre et le mémorial. Des rencontres et des ateliers sont également prévus : rencontres avec des témoins, rencontre avec un dessinateur de bande dessinée (BD intitulée « Vivre à en mourir »). Participation au chant final de l’opéra lors des représentations ; réalisation d’affiches du spectacle par les collégiens en vue d’une exposition dans les foyers du théâtre.

Classe presse :

L’opération est reconduite cette année. 7 collèges sont inscrits. Lancement de l’opération le jeudi 4 décembre.

Concours de journaux scolaires : un nouveau concours existe depuis l’an passé : « Mediatiks » mais l’académie de Caen ne fait pas partie des académies organisatrices.
Il est possible en revanche de participer au concours de l’association jets d’encre « Kaleidoscoop » .

Festival La marée des mots

En partenariat avec la librairie Hémisphères de Caen
Possibilité de rencontre d’auteurs en octobre. http://la-maree-des-mots.blogspot.fr/

Club Unicef 

Mise en place d’un club Unicef au collège H. Brunet
Travail sur les droits des enfants, réalisation d’une exposition sur le Virus Ebola.
Les élèves vont réaliser des sacs qui seront vendus au CDI et lors du marché de Noël, les bénéfices seront reversés à l’association.

Projet lecture 5e/4e :

Mise en place d’un nouveau concours de lecture/ecriture destiné aux élèves de 5e/4e pour succéder aux cybercarnets de lecture.
Cette année, les collèges Hastings, Jacques Monod et Jean Moulin participent.
Règlement : Lecture d’une sélection de 6 livres (jeunesse et classiques)
Vote de la classe pour son livre préféré

ECRITURE : A partir du livre choisi les élèves devront écrire entre 10 et 15 textes inspirés ou rendant compte de leur lecture.
Ces textes doivent appartenir à des types différents :

Résumé
- Biographie (réelle ou fictive)
- Portrait (d’un personnage)
- Description (d’un lieu)
- Texte explicatif (sur le genre littéraire, sur un thème du livre)
- Un article de journal
- Un poème
- Une chanson
- Une lettre
- Un portrait chinois
- Une réécriture (écrire une autre fin, réécrire un passage du livre en changeant l’époque …)
- Un texte théâtral
- Un texte injonctif : recette de cuisine, mode d’emploi…
- Une critique
- Une carte mentale 
- Les élèves devront également réaliser un visuel (dessin, montage photo, collage…) et une page de couverture

PRODUCTION : Le support attendu est une production numérique (diaporama, pages html…) qui devra comporter :

- Une page de couverture
- 10 à 15 diapositives (un texte par diapo)
- Un visuel

Coups de cœur :
Romans :

Le livre brûlé, Tome 1 : Le cri de l’arbre, Françoise Grard ed. Gulf stream
Chris découvre un mystérieux livre jeté par un automobiliste au bord de la route ; dès lors qu’il commence à l’ouvrir, les pages se consument…
Atmosphère fantastique et suspense. On attend impatiemment la suite

Wonder, R.J. Palacio : August est né avec une malformation faciale. Scolarisé à la maison tant qu’il était petit, il va entrer au collège pour la première fois… Un personnage touchant et une histoire émouvante.

Ne t’inquiète pas pour moi, Alice Kuipers : une mère et une fille qui passent leur temps à se croiser sans se voir communiquent par post-il collés sur le frigo. Gros succès dans les CDI.

BD : Les Campbell, monde de la piraterie, humour et aventure

Collection : « Les concentrés », collection à petit prix qui propose des ouvrages documentaires synthétiques sur différents thèmes (Les monuments, les inventions, l’Egypte ancienne, la mythologie…)

 ATELIER 2 : Le théâtre et la poésie dits « de jeunesse », intervention de Franck Achard

 Franck Achard, auteur et comédien, se lance bientôt dans l’édition poétique.

Nous a d’abord présenté un projet organisé par l’OCCE14 : projet THEA, il s’agit d’un projet théâtre qui permet des rencontres entre une classe et un ou plusieurs auteurs de théâtre jeunesse mais aussi un comédien. Les auteurs viennent présenter leurs textes aux élèves et un travail sur la mise en scène peut être réalisé.

Pour monter un tel projet, il faut compter une dizaine d’heures d’intervention du comédien (le coût s’élève à 500€ environ).
Il faut contacter l’Occe14 vers Mars- avril : v.vendrin@occe.coop et prévoir l’adhésion des participants à l’OCCE (2 à 5€)

Cette année, le travail s’effectue avec Karin Serres, l’an prochain les auteurs qui travailleront avec le département seront : Dominique Paquet et Sylvain Levey.

Le théâtre jeunesse

l’expression « théâtre jeunesse » paraît réductrice, on peut lui préférer à l’instar de Fabrice Melquiot, l’expression « théâtre dès l’enfance »
Le précurseur est Joël Jouanneau, auteur de Mamie Ouate en Papoasie, avec le « très tôt théâtre » à Quimper.
Certains textes peuvent effrayer, il semble parfois plus pertinent de rentrer dedans par le projet.

Fin des années 80, années 90 : petite maison d’édition à Lille, ed. Lafontaine (Bruno Castan et René Pillot)

1995 : collection « théâtre » à l’École des loisirs

à éviter : Les éditions Retz qui proposent des textes un peu trop « pédagogisants » et sans grand intérêt du point de vue de l’écriture.

1999 : Coll. « Heyeoka » d’Actes sud
puis les « Éditions théâtrales » ( sur la couverture des ballons dont la taille est censée représenter l’âge conseillé du lecteur )
puis « Éditions l’Arche »

Aujourd’hui, plus de 1000 pièces de théâtre sont publiées.
Le théâtre jeunesse, par rapport à l’écriture théâtrale dite adulte, s’offre une plus grande liberté au niveau de l’écriture. C’est un théâtre qui raconte des histoires et qui s’autorise des formes assez novatrices voire surprenantes tout en conservant toujours une forme narrative.
Les monologues y sont présents mais en proportion raisonnable.

Les thématiques sont extrêmement larges.
Ces textes ne s’interdisent rien si ce n’est le sexe explicite et le désespoir.
Textes qui posent des questions mais ne cherchent pas à donner les réponses, peuvent aussi illustrer des concepts philosophiques. Certaines ont un fond politique tout de suite dédramatisé!parl&'8217;humour.

Quelques titres :

École des loisirs :
- Mon frère ma princesse, C. Zambon : un garçon qui se sent fille
- Yvon Kader, des oreilles à la lune, JP Cannet : sur un enfant trisomique
2084, Philippe Dorin : scènes de marionnettes
- Un deux rois, N. Papin
- Mange-moi, N. Papin
- Cérémonies, D. Paquet

Éditions théâtrales
- Son Parfum d’avalanche, D. Paquet (où des enfants vivent dans des bulles)
Une chenille dans le coeur, S Jaubertie sur une petite fille née sans colonne vertébrale qui a besoin d’un corset en bois. Pb : un seul arbre que le bûcheron refuse d’abattre.
- Le bruit des os qui craquent,S. Lebeau, texte sur les enfants soldats
- Ouasmok ?, Sylvain Levey
- Costa le rouge, S. Levey : un garçon et son grand-père dans les banlieues rouges
à lire p.60 « halte au massacre psychologique des enfants déguisés en lapins » : ce vers quoi le théâtre jeunesse s’efforce de ne pas aller.

Éditions de l’Arche
- Simon la gadouille, Rob Evans
Ed. L’Arche : Fabrice Melquiot, une trentaine de titres parmi lesquels Guitou : un ami d’enfance de Fabrice Melquiot apparaît une nuit dans la chambre de sa fille, en fait on apprend par la suite qu’il est sorti d’une photo.

Actes sud
- L’enfant cachée dans l’encrier, J. Jouanneau (texte sans verbe conjugué)
- Le Petit Chaperon Uf, JC Grumberg
- Même les chevaliers tombent dans l’oubli, G Akakpo
- A la renverse, Karin Serres

Pour découvrir le théâtre jeunesse : panorama et pistes pédagogiques.
- A la découverte de cent et une pièces, M. Bernanoce. Répertoire critique du théâtre contemporain pour la jeunesse, Volume 1. Ed théâtrales, coll. Vers le théâtre
- Vers un théâtre contagieux, M. Bernanoce. Répertoire critique du théâtre contemporain pour la jeunesse, Volume 2. Ed théâtrales, coll. Vers le théâtre

La poésie jeunesse

Des actions : Printemps des Poètes
création du label « école en poésie » , la poésie au cœur de la classe, la poésie rayonne dans l’école. Voir site du Printemps des Poètes http://www.printempsdespoetes.com

Stage sur la poésie contemporaine à l’école à l’IMEC

A lire : La vitamine P, de JP Siméon, directeur du printemps des poètes, ed. Rue du Monde
la poésie au quotidien, ouvrage conçu en partenariat avec Le Printemps des Poètes et son label « École en Poésie », réalisé avec l’OCCE, il présente des expériences variées de projets « poésie »

Édition Motus

Créées en 1988, les éditions Motus, établies dans la Manche, sous l’égide de François David, ont d’abord publié de la poésie pour adultes, puis peu à peu se sont orientées vers la littérature de jeunesse. Entre livre et objet, texte et image.

Quelques titres
- Bouche cousue, F. David
- Les rêves s’affolent, J. Elias
- Le rap des rats, M. Besnier, H. Galeron
- Le soleil meurt dans un brin d’herbe, J. Rivet
- Un éléphant au paradis, T. Cazals
- Sens dessus dessous, Jeranium. Petit livre où chaque page propose une image qui, si on la retourne, change totalement de « sens ». Le nom qui désigne la première image se transforme alors également : une « casserole » devient ainsi une « casquette », une « tente »… un « livre » ...

Édition Cheyne

- JP Siméon : Sans frontière fixe,
- David Dumortier : Medhy met du rouge à lèvres
La clarisse
- Isabelle Damotte : Frère, (texte dur sur la mort d’un enfant)
- Jean-Pierre Siméon, La nuit respire
- B. Friot : La vie sexuelle des libellules, Milan, Macadam.
L’agenda du presque poète

Petites maisons d’édition :
- Soc et Foc
- Sanguine
- Éditions de l’attente
- Dernier télégramme
- Le chameau
- Christophe Chomant, éditeur rouennais. Cf Ombrenfance, F. Achard

Boîte à outils